Introduction
QUAND PARTIR
INFOS PRATIQUES
PLUS D'INFOS SUR LE KENYA

Pays d'Afrique du « Big Five » (lion, léopard, éléphant d'Afrique, rhinocéros noir et buffle d'Afrique), le Kenya est la référence en matière de safari et la source d'inspiration du film « Out of Africa ».

Connu pour la fameuse grande migration des gnous, berceau du « Roi Lion », le Kenya a encore bien des choses à vous offrir avec une variété de paysages à couper le souffle: les savanes à perte de vue au Masai Mara, les montagnes enneigées du Kilimanjaro à Amboseli et du Mont Kenya, les lacs de la vallée du Rift qui attirent des milliers d'espèces d'oiseaux, les terres arides de Samburu, les plages de sable fin et eaux cristallines à Mombasa.

Sa richesse se trouve aussi dans plus de 40 tribus, dont les plus connues sont les samburu et les masai, chacune avec sa propre langue et ses traditions qu'elles ont su garder jusqu'à présent. 

Un voyage riche en émotions vous attend au Kenya avec African trip, où chaque rencontre est un moment de partage avec son peuple toujours accueillant et souriant.

Le Kenya est un pays d'Afrique facile d'accès car très bien desservi par les compagnies aériennes (Air France, Kenya Airways, Emirates...)

La saison sèche s'étend de juin à octobre. On distingue la saison des «longues pluies», d’avril à fin mai, et celle des «courtes pluies», en novembre et décembre.
Sur la côte le climat est le plus souvent chaud et humide. D’avril à mai, les pluies y sont plus abondantes et le soleil brille moins. De juin à mi-octobre, précipitations modestes et brises de mer rafraîchissent l’atmosphère.

Le Kenya peut se visiter toute l'année, tout dépendra de ce que vous recherchez (Afrique "jaune" ou "verte", opportunités photographiques, migration...).

Chaque parc et région a donc ses particularités en fonction de la saison, nos conseillers African Trip sont là pour vous guider et vous conseiller en fonction de vos envies.

 

 

Formalités :

Un visa touristique est obligatoire, quelle que soit la durée de votre séjour au Kenya. Un passeport valable 6 mois après la date de retour et 2 pages vierges dans le passeport sont nécessaires pour l’obtention du visa. Le coût du visa est de 51 US$ ou 40€.

Vous pouvez vous procurer le visa auprès de l'Ambassade du Kenya en France, directement à l'aéroport de Nairobi ou Mombasa ou encore mieux en ligne.

Procédure d’obtention du visa en ligne

Se connecter sur le site http://evisa.go.ke/evisa.html et créer son compte en ligne.

  • Une fois le compte créé et validé, le voyageur devra importer une photo d’identité, et remplir le formulaire de renseignement.
  • Le prix du visa touriste est de 51$ et réglable directement en ligne par CB        

- Le délai d’obtention du visa en ligne est de 7 jours ouvrés après réception du paiement.

- Le voyageur devra ensuite présenter son E-Visa imprimé auprès du service de l’immigration à l’aéroport d’arrivée au Kenya pour obtenir son visa.

Cette procédure est valable pour tous les types de visa (visa 30 jours, visa de transit et visa unique) pour les adultes comme pour les enfants.

 

 

Santé, Vaccination :

Le vaccin contre la fièvre jaune n’est pas obligatoire mais reste vivement conseillé. Il faut prévoir une marge de plus de 14 jours avant votre départ.

Autres vaccins non obligatoires mais recommandés : contre la typhoïde, l’hépatite A, l’hépatite B, le DTP et dans certains cas contre les méningites A et C, contre la rage (voir avec votre médecin). 

Un traitement préventif contre le paludisme est indispensable. Pensez à emporter un produit anti-moustique.

Ne jamais boire l’eau du robinet !

 

Sécurité :

Les précautions habituelles en voyage sont essentielles: ne laissez rien traîner de précieux dans les chambres d’hôtel, évitez les bijoux ostentatoires dans la rue et, si possible, de créer toute tentation (appareil photo en bandoulière). 

Dans les villes on ne se balade pas le soir seul dans les rues.

 

Décalage Horaire :

Les saisons sont inversées par rapport à l’Europe. 

+1h en été (=hiver austral au Kenya), +2h en hiver (=été austral au Kenya) par rapport à la France.

 

 

Langues officielles :

L’anglais et le swahili sont les deux langues officielles. Il existe en outre de nombreux dialectes africains, reflets de la diversité tribale du pays. Le swahili est une langue très riche et est la plus parlée d’Afrique.

 

Monnaie :

La monnaie officielle du Kenya est le Shilling Kenyan (1€ = 109 KES - novembre 2015). Le dollar américain est la monnaie la plus utilisée dans le pays (billets datant d’après 2006-obligatoire). L’euro s’utilise également fréquemment et se change sans difficulté.

 

Electricité :

Le courant est de 230V. Le type de prise est anglais ; un adaptateur est conseillé.

 

Vêtement et objets utiles:

A part pour l’ascension du Mont Kenya où un équipement spécifique est à prévoir, il fait relativement chaud toute l’année. Prévoir tout de même un pull et un coupe vent surtout pour les séjours en juillet et août qui peuvent être des saisons fraîches. Le port d’un pantalon léger est conseillé dans les parcs pour une cohabitation pacifique avec certains insectes.

Prévoir aussi des chaussures de marche légères, un chapeau, de la crème solaire, une lampe de poche, une paire de jumelles, des piles pour votre appareil photo.

 

Pourboires :

Il est commun de laisser un pourboire aux personnes qui vous accompagnent ou vous assistent lors de votre voyage. Pour mener votre sac à la chambre, le porteur attendra un petit « tips » de 100 KES (environ 1€). Pour le guide habituel le pourboire est généralement de 10 US$ par personne par jour en safari.

 

Adresses utiles :

Consulat et ambassade du Kenya en France : 3 rue Freycinet, 75116 Paris. 

☎ +33 (0)1-56-62-25-25 / fax: 01-47-20-44-41 - E-mail: info@ambassade-kenya.fr

Ambassade de France au Kenya: 15th Floor, Barclays Plaza, Loila Street, Nairobi.

☎ +254 (0)20-277-8000 - Urgence: +254 (0)733-682-231 - E-mail: ambassade.nairobi@diplomatie.gouv.fr

 

 

Se Rendre et Se Déplacer au Kenya:

Se Rendre au Kenya:

Jomo Kenyata est l’aéroport de Nairobi, l’un des plus grands aéroports d’Afrique de l’Est. Nairobi est le point de départ de tous les safaris. De nombreuses compagnies aériennes (KLM, Kenya Airways, Air France, Ethiopian Airlines, Qatar Airways, Emirates, Swiss Air, Condor…) offrent tous les jours des vols à destination du Kenya. Il faut compter minimum 8h de vol si vous avez un vol direct de Paris à Nairobi, voire plus si vous avez un vol avec escale. Si votre safari se finit par quelques jours de repos à Mombasa, vous pourrez prendre un billet avec une arrivée sur Nairobi et un retour depuis Mombasa. L’aéroport de Mombasa est le deuxième le plus important du pays.

Se Déplacer au Kenya:

Lors de votre safari les déplacements se font en minibus ou 4x4 avec guide chauffeur. Il est possible aussi de faire des « flying packages », pour voler d’une réserve à une autre.

Lorsque vous êtes en ville, à Nairobi ou à Mombasa, vous pouvez vous déplacer en taxi. Ceux qui veulent prendre les transports en commun locaux essaieront les « matatu », les bus collectifs, mais attention, pas d’horaire, pas d’arrêts fixes et à éviter la nuit. Quand vous êtes à Mombasa vous pourrez prendre aussi un « tuk-tuk », un tricycle motorisé.

Si vous décidez de prendre une voiture de location, n’oubliez pas votre permis de conduire international et rappelez-vous, ici on conduit à gauche !

Histoire:

Si le Kenya porte le nom de « Berceau de l’Humanité » aujourd’hui, c’est parce qu’au début du siècle dernier, des chercheurs ont retrouvé sur ses terres les restes pré-humains et humains les plus anciens.

La Rift Valley constitue ainsi un spectaculaire centre d’archives et de découvertes paléontologiques pour l’histoire de l’évolution de l’Homme sur 8 millions d’années. 

Le Kenya est un pays à la mosaïque culturelle exceptionnelle: de nombreuses ethnies et civilisations s’y sont rencontrées. Le peuplement « moderne » du Kenya est le résultat d’innombrables migrations et de multiples échanges qui ont commencé voici 5 000 ans.

Des agriculteurs bantous (les Kikuyus, les Kambas et les Luhyas) se sont d’abord installés dans les Hautes Terres et autour du Lac Victoria au 1er millénaire avant J.-C., apportant leur savoir-faire agricole.

Ensuite, plusieurs cultures de négociants se sont disputées le contrôle du commerce sur les côtes kenyanes: d’abord les Arabes, arrivés au XIème siècle, puis les Portugais sur la route des Indes au XVème siècle.

La culture swahilie est l’une des cultures les plus importantes de la côte est de l’Afrique. Durant leur présence au Kenya, les négociants arabes créèrent de nombreux comptoirs swahilis notamment à Malindi, Mombasa et l’archipel de Lamu. La langue swahilie est le fruit d’un métissage de langues bantoues d’Afrique de l’Est et de langues arabes. La langue swahilie, qui était au départ utilisée pour faciliter le commerce entre les peuples d’Afrique de l’Est, est devenue une des langues officielles du pays.

La colonisation britannique et l’indépendance

Après un demi-siècle de domination par le Sultanat d’Oman au début du XVIIIème où les négociants arabes contrôlaient le commerce de la région côtière vers l’Océan Indien, les colonisateurs britanniques investissent les territoires kenyans en 1890 et en font une colonie de la Couronne en 1920.

De cette période, le peuple kenyan en a évidemment gardé la langue anglaise et en a fait sa langue officielle. Son appartenance au Commonwealth est aussi héritée de cette période. Le Kenya est d’ailleurs un pays pro-occidental et progressiste, qui entretient aujourd’hui des liens forts avec les pays occidentaux. Il faudra attendre jusqu’en 1963 pour que le Kenya obtienne finalement son indépendance, sous l’impulsion de Jomo Kenyatta. Le « père de la nation » devient alors le premier président de la nouvelle République du Kenya.

 

Hommes et Femmes:

Religion :protestants 45 % ; catholiques 33% ; animistes et hindous12% ; musulmans 10 %

Espérance de vie : 59 ans

Ethnies: Il y a 42 groupes ethniques au Kenya. Chaque groupe ethnique a son dialecte, ses coutumes et traditions. Un trait commun entre toutes ses ethnies c’est le sens de l’accueil, ils sont toujours ravis d’échanger avec les étrangers.

 

Faune et Flore :

Faune : Le Kenya abrite les plus belles espèces d’animaux sauvages, ce qui fait du pays la destination par excellence du safari photographique. On y trouve des éléphants, girafes, lions, rhinocéros, impalas, gnous, zèbres, antilopes, guépards, crocodiles, dauphins, oiseaux...

Flore : Au Kenya, les paysages sont faits de Baobabs, arbres parasol, arbres à saucisses, brugerias à fleurs rouges, palétuviers, ibiscus, bégonias…

 

Economie:

Le Kenya est, en terme de performance économiques, le pays chef de file de l’organisation économique régionale de la Communauté d’Afrique de l’Eest (EAC) qui rassemble cinq pays (Kenya, Tanzanie, Rwanda, Ouganda et Burundi) en union douanière. Il est également un centre logistique de première ordre (rôle de plateforme routière, maritime, aéroportuaire et financière) pour l’ensemble de la région.

Les bases de l’économie kenyane sont:

  • L’industrie: fabrication à petite échelle de biens de consommation, transformation de produits agricoles, raffinage du pétrole, montage de voitures.
  • Agriculture: café, thé, maïs, produits laitiers.
  • Exportations: thé, produits de l’horticulture, café, poisson.

 

Agriculture:

Le Kenya atteint l'autosuffisance pour l'ensemble des denrées alimentaires de base. La première culture vivrière est le maïs, qui couvre 62 % des terres cultivables (2,20 millions de tonnes en 2005). Le sorgho, les pommes de terre, les haricots, les arachides et le tabac sont également cultivés sur les hauts plateaux, principale région agricole. La canne à sucre, le blé, le manioc, l'ananas, le coton et les noix de cajou sont produits sur les plaines côtières.

La principale culture commerciale est le thé (295 000 tonnes en 2005), suivie de loin par le café. Une industrie des fleurs coupées (production, transformation et vente) s'est développée. Elle fait vivre 500 000 Kenyans et rapporte à l'économie nationale 200 millions de dollars par an, constituant la troisième source d'entrée de devises du pays, après le thé et le tourisme. Elle représente 15 % de ses exportations. Ainsi, le Kenya est devenu le premier fournisseur de roses de l'Union européenne. Selon le conseil de production des fleurs au Kenya, cette industrie a connu chaque année une forte croissance en volume et en quantité de ses exportations. En 1988, le Kenya a exporté 10,986 tonnes de fleurs coupées, ce chiffre grimpe à 86,480 tonnes en 2006 pour atteindre 117,713 tonnes en 2009. Ce qui représente une multiplication par 11 de sa quantité de production en 20 ans. 

 

 

Géographie:

Le Kenya se situe en Afrique de l’Est et représente une superficie de 584 640 km², un peu plus grand que la France. Les pays limitrophes sont : l’Ethiopie et le Soudan au Nord, la Tanzanie au Sud,  la Somalie au Nord-Est et l’Ouganda à l’Ouest.

Le centre du pays est fortement marqué par la vallée du Grand Rift, qui est à l’origine de la grande diversité de paysages que nous offre le Kenya: des plaines de savanes et des steppes sauvages à l’intérieur des terres, le Mont Kenya recouvert de glaciers au niveau de l’Equateur, la région des lacs (Baringo, Bogoria, Nakuru et Naivasha) au sud de la vallée du Rift, des forêts tropicales et des paysages vallonnés à l’ouest du pays… sans oublier les étendues arides du nord et les 480 km de côte le long de l’Océan Indien.

 

Toutes ces fleurs sont exportées vers la bourse aux fleurs d'Amsterdam : Aalsmeer. Ces fleurs sont ensuite réexpédiées dans les pays du monde entier et notamment au sein même de l’Europe.

L'élevage pour la viande et les produits laitiers est important. En 2005, le Kenya possédait environ 12 millions de têtes de bovins, 10 millions d'ovins et 12 millions de caprins. La pêche, essentiellement pratiquée dans les fleuves et les lacs de l'intérieur, suffit à satisfaire le marché local.

 

Cuisines - Boissons:

Restauration :

Ce n’est pas dans les lodges que vous découvrirez la cuisine du pays. La nourriture qu'ils servent est une cuisine internationale (très peu épicée, en général). On y trouve notamment des buffets le midi et le soir avec une grande diversité de plats à l’européenne

Cuisine Locales :

- Le plat le plus courant au Kenya et en Afrique de l'Est est l'ugali, sorte de polenta (purée) à base de maïs cuit ou de manioc. Pris seul, ça n'a pas vraiment de goût. C'est pourquoi il est généralement accompagné d'un ragoût, composé de morceaux de viande mijotés dans une sauce aux oignons et à la tomate, et de légumes hachés.
- Il y a aussi le riz pilau (riz épicé), bien plus relevé, et le riz byriani (plat de riz style indien).

Boissons :

  • L’eau : ne jamais boire l'eau du robinet. Éviter aussi les glaçons (faits avec de l'eau ordinaire) dans les verres, qui véhiculent des bactéries. La meilleure solution est de boire de l'eau minérale vendue dans des bouteilles capsulées. On en trouve plusieurs marques au Kenya, comme la Mount Kenya
  • Le thé et le café : le thé local, très corsé, est toujours servi avec du lait bouilli et déjà sucré. Si vous le voulez nature, demandez un chai kavu. Le café, produit localement lui aussi, connaît le même traitement, mais on arrive à trouver des espressos dans pas mal d'endroits.
  • La bière : elle est très populaire au Kenya. Souvent considérée comme la meilleure, la Tusker est célèbre pour l’éléphant qui orne l’étiquette de sa bouteille. On trouve aussi la Pilsner (ice ou lager) et la White Cap. Toutes sont blondes légères. Les kenyans préfèrent souvent la bière tiède.
  • Le mnazi : ou vin de palme, obtenu par la fermentation naturelle de la sève du palmier, principalement sur la côte.
  • Le vin: Le Kenya est un tout petit producteur de vin. On trouve surtout des blancs. Sinon vous trouverez des vins d’importations, sud-africains essentiellement, mais assez chers.

Idées de séjours

Kenya

Vous serez transportés à travers les plus beaux parcs du Kenya; vous offrant une diversité de paysages exceptionnelle et des rencontres incroyables. En fin de séjour, vous apprécierez la magnifique côte de Mombasa avec ses lagons et ses plages de sable blanc... Un séjour unique à vivre à 2!

Galerie

Information pays X

"Cher(e) voyageur, merci de bien vouloir indiquer votre nom et votre adresse email. Nous aurons le plaisir de vous envoyer par email une fiche de présentation du pays afin de mieux préparer votre séjour. A bientôt!"

X